23-5 c. civ.

Publié le par lespassionsdemalo

23-5 c. civ.
23-5 c. civ.

TITRE: 23-5c.civ
AUTEUR: Antoine Berth
ÉDITIONS: Kyklos
NOMBRE DE PAGES: 368

PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR:
En principe, le mariage est un engagement.
Un jeune français sans histoire croyait à tort qu’il existait une exception : le mariage blanc. Se marier avec une sans-papiers pour lui permettre d'obtenir une carte de séjour, pensait-il, ne l’engageait en rien. Grave erreur !
En fait de garantir un titre de séjour à la jolie Maria, son épouse pour du beurre, le mariage lui a fait perdre sa nationalité française. Dans la foulée, suivent son travail, son logement, et jusqu'à son nom. Dorénavant, il évolue sous l’identité improbable de Jésus Empanadas, citoyen du San Théodoros, obscure dictature d’Amérique latine.
Entre les flingues des Péruviens, les Guinéens jaloux, les banquiers suisses, les skins, la police aux frontières, les gendarmes revanchards et les passeurs kurdes, la vie d'un sans-papiers n’est pas de tout repos.

MON RESSENTI:

Sur les bons conseils d'un ami, un jeune homme accepte de faire un mariage blanc afin de venir en aide à Maria, une jeune révolutionnaire latino-américaine.
Peu de temps après, il découvre que ce mariage s'avère être une grosse erreur, il ne va pas tarder à s’apercevoir qu'il a perdu sa nationalité française, de ce fait, il se retrouve démuni de tout, plus de travail, pus de logement, plus aucun droits, puisque plus d'identité...
C'est le début de multiples péripéties. Entre Lille, la Bretagne, la Suisse, notre "sans-papiers" essuie bien des déboires et cumul les mauvaises rencontres.
Nous allons suivre ses multiples mésaventures, qui n'en finissent pas!! A peine sorti d'une "galère", il va droit au devant d'autres problèmes, qui, quelques-fois auraient pu être évités.
Ces maladresses m'ont fait sourire, mais bien souvent son comportement de "dragueur et buveur" m'a agacé. Croyez vous qu'après une incarcération dans un centre de rétention "Jésus Empanalda" (sa nouvelle identité), se soit fait discret ? Et bien non!!! il va se infiltrer un réseau de passeurs de clandestins. Quand le danger guette, il fuit vers d'autres mésaventures...
J'ai passé un excellent moment avec cette lecture mouvementée.
Sous la forme d'humour, l'auteur nous dévoile les galères des "sans-papiers" et les rouages mal huilés de la justice.

Merci aux Éditions Kyklos et à Partage Lecture pour ce partenariat.Encore un bon moment de lecture.
À PROPOS DE L'AUTEUR: 

 

Publié dans Partenariats

Commenter cet article