La dernière fugitive

Publié le par lespassionsdemalo

Lu dans le cadre du challenge Partage Lecture 2015 / 2016

Lu dans le cadre du challenge Partage Lecture 2015 / 2016

La dernière fugitive

TITRE: La dernière fugitive
AUTEUR: Tacy Chevalier
ÉDITIONS: Folio
NOMBRE DE PAGES: 373

QUATRIÈME DE COUVERTURE:
 Quand Honor Bright se décide à franchir l'Atlantique pour accompagner, au coeur de l'Ohio, sa soeur promise à un Anglais fraîchement émigré, elle pense pouvoir recréer auprès d'une nouvelle communauté le calme de son existence de jeune quaker : broderie, prière, silence. Mais l'Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu'enchanteresse ; rien dans cette terre ne résonne pour elle d'un écho familier. Sa soeur emportée par la fièvre jaune à peine le pied posé sur le sol américain, Honor se retrouve seule sur les routes accidentées du Nouveau Monde. Très vite, elle fait la connaissance de personnages hauts en couleur. Parmi eux, Donovan, "chasseur d'esclaves", homme brutal et sans scrupules qui, pourtant, ébranle les plus profonds de ses sentiments. Mais Honor se méfie des voies divergentes. En épousant un jeune fermier quaker, elle croit avoir fait un choix raisonnable. Jusqu'au jour où elle découvre l'existence d'un "chemin de fer clandestin", réseau de routes secrètes tracées par les esclaves pour rejoindre les terres libres du Canada.

MON RESSENTI:
Tout juste débarquée de sa lointaine Angleterre en compagnie de sa sœur, Honor Bright voit en l'Ohio un nouveau havre de paix. Mais la mort de sa sœur va bouleverser son destin. Désormais, Honor est seule et isolée au sein de sa propre communauté (les Quakers) En effet, les règles de vie des Quakers émigrés en Amérique sont différents de celles pratiquées en Angleterre. Prise dans les griffes d'une belle mère acariâtre, d'une belle sœur jalouse et d'un mari apathique, Honor se débat afin de préserver ses convictions, pour cela, elle peut compter sur le soutien de sa seule amie Belle au caractère bien trempé. Belle, la seule à lui avoir ouvert sa porte et ses bras. Celle-ci, joue un rôle primordial dans la démarche abolitionniste de l'esclavage dans les années 1850. Elle n'hésite pas à venir en aide aux fugitifs, cela au nez et à la barbe de son frère Donavan  redoutable "chasseur d'esclaves", mais ne laissant pas notre héroïne insensible à son charme.  
Honor, doit-elle prendre fait et cause pour les fugitifs ou se soumettre aux pressions de sa belle famille, abandonner ainsi l'idée de porter secours aux malheureux "fuyards", tel est son dilemme...
Cette fois-ci, Tracy Chevalier retrace la vie austère des Quakers (Amis), tout comme dans ses romans précédents l'Art est mis en avant, en l’occurrence, ici il s'agit de couture et broderie, plus précisément de la création de Quilts et patchworks (un peu trop détaillée à mon goût).Ceci-dit, je reste admirative devant la patience et l'habileté de ces femmes.
J'ai nettement plus accroché au thème de l'abolition de l'esclavage, de son réseau de chemin de fer clandestin qui a permis à un grand nombre d'esclaves la fuite, notamment vers le Canada. Un pan de l'histoire du XIXème siècle que je connaissais mal.
Malgré quelques longueurs, j'ai apprécié cette lecture. Tracy Chevalier a le don de mêler adroitement, faits historiques, Art et romance dans ses écrits. À chaque lecture, j'apprends un peu plus.

À PROPOS DE L'AUTEUR: 

Publié dans Mes Challenges

Commenter cet article

Joelle 06/12/2015 18:13

C'est Joëlle
je ne sais pas trop pourquoi, je n'arrive pas a entrer mes coordonnées,
joli avis Malo.
Bonne soirée.

Malo 06/12/2015 18:18

Il y a des problèmes aujourd'hui sur la plateforme, j'ai eu beaucoup de mal à enregistrer mon article.
C'est gentil d'être passée, merci.