Le poignet d'Alain Larrouquis

Publié le par lespassionsdemalo

Le poignet d'Alain Larrouquis
Le poignet d'Alain Larrouquis

 

TITRE:  Le poignet d'Alain Larrouquis

AUTEUR:  Laurent Cachard

ÉDITIONS:  Raison et Passions

NOMBRE DE PAGES: 175

Quatrième de couverture :

Un dernier tir, décisif et raté, d'un joueur de basket-ball, dans les années 80 va déterminer la vie d'un adolescent qui s'identifie à cet échec. Devenu adulte, il lui faudra un long parcours jusqu'au Col de Somosierra, en Espagne, lieu d'histoires et de défaites, pour se libérer de sa façon d'être, de ses amours périlleuses, de ses modèles d'adolescent.

Mon ressenti :

Tout d'abord, il m'a fallu comprendre qui était Alain Larrouquis. En effet, je ne suis pas très sportive!!!

Alain Larrouquis est un ancien joueur français de basket-ball, il est l'idole du narrateur, et de ce fait, lorsqu'il rate son dernier shoot , celui-ci  prend cette défaite comme la sienne, elle le marquera tout autant dans son parcours amateur que dans sa vie personnelle.

J'avoue que la lecture des premières pages a été longue en  ce qui me concerne, beaucoup trop de détails sur le basket. Sans doute fallait-il cela pour comprendre la suite, qui, se révèle plus plaisante.

L'auteur mêle à cette histoire, deux femmes qui vont influencer sa vie. L'une est plutôt frivole, et va fortifier le manque d'assurance du narrateur. L'autre est sage et pondérée, c'est l'amie de toujours, celle à qui il confit tous ses maux. Quand solène (la première)  le quitte pour un de ses coéquipiers, c'est tout naturellement vers Margot qu'il se tourne. Delà va naître une étrange relation amoureuse...

C'est alors que l'occasion de partir en Espagne pour faire un reportage se présente, le narrateur voit là l'opportunité de changer de vie.

Là-bas, un évènement imprévisible va le pousser à s’exiler plus loin, au fin fond de Somosierra, lieu de batailles qui opposa le 30 novembre 1808 "une force espagnole aux troupes napoléonienne pendant la guerre d'Espagne" et, en 1936, "les troupes fidèles au gouvernement républicain aux insurgés nationalistes au début de la guerre civile espagnole".

Ici, il va se ressourcer, s'immerger dans l'univers de ces vaillants soldats, un moment où il écrit des ballades qui vont l'aider à dépasser ses angoisses, ses doutes sur ce qu'il est, sur ses amours dangereux, et surtout, l'aider à s'émanciper face à son héros : Alain Larrouquis.

C'est un nouvel homme qui rentre chez lui, où Margot l'attend, avec, un avenir heureux en perspective.

Malgré une belle écriture, j'ai eu un peu de mal avec ce livre, sans doute, trop de détails techniques liés au basket, les fans de ce sport apprécieront certainement plus que moi. Au delà de ça, j'ai découvert un homme sensible qui a su faire passer des émotions lors de l'éxil à Somosierra.

L'auteur a su nous transmettre quelques beaux sentiments à travers ce livre.

Je ne regrette pas d'avoir poussé ma lecture après le chapitre "basket".

 

Merci aux Éditions  Raison et Passions et  

CaptureTitreNB1

De m'avoir permis cette lecture.

Biographie de l'auteur :

images-copie-75

Laurent Cachard est né en 1968 à Lyon.

Il vit et travaille à Lyon.

Il est l’auteur, aux Éditions Raison et Passions, de "Tébessa 1956" (2008), de "Dom Juan, revenu des enfers" (2009) et de "La partie de cache-cache" (2010).

Parolier, il a participé aux albums de NADA, "Un dernier mot" (2002) et de Eric Hostettler, "L'Eclaircie" (2010)

Publié dans Partenariats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Astazie 03/11/2011 09:05


Merci pour cette critique, un auteur que je ne connaissais pas.


lespassionsdemalo 03/11/2011 10:06



Je ne connaissais pas non plus avant ce partenariat avec les "Agents littéraires".


Découvrir d'autres titres de cet auteur ! pourquoi pas, mais pas dans l'immédiat.