Ouragan

Publié le par lespassionsdemalo

Ouragan
Ouragan

Lu dans le cadre du challenge partage lecture

11966610

 Titre : Ouragan

Auteur : Laurent Gaudé

Editions : Actes Sud

Nombre de pages : 188

Quatrième de couverture :

A la Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville.

Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ?

Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose, qu'il a laissée derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence...

Dans un saisissant décor d'apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages qui se croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en un ample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort.

Roman ambitieux  à l'écriture empathique et incantatoire, Ouragan mêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fable pour exalter la fidélité, la fraternité, et l'émouvante beauté de ceux qui estent debout.

Mon avis :

Un ouragan s'abat sur la Nouvelle-Orléans, au coeur de cette tempête, plusieurs personnages vont se croiser :

Joséphine Linc-steelsen, une vieille femme noire au caractère bien trempé, qui a vécu les tourments du racisme...

Keanu, lui, a fui rose, et tente de revenir vers elle, après avoir travaillé sur une plat-forme pétrolière dans de terribles conditions.

Rose, qui élève seule son fils Byron a bien du mal à trouver le bonheur;

Le révérend qui visite les prisonniers "noirs", à la charité bien douteuse!!!

Un groupe de prisonniers abandonnés à leur triste sort, au fond de leur cellule, certains, comme buckeley, vont pouvoir s'échapper et retrouver pour une courte durée la liberté.

Je me suis laissée porter par l'histoire, j'ai suivi pas à pas tous les personnages, bravant le cataclysme et par la même occasion, faisant le point sur sur eux-mêmes, leur vie passée, leurs regrets...

Un roman écrit avec une telle force qu'il nous plonge au coeur de l'ouragan comme si nous y étions.

J'ai découvert Laurent Gaudé avec ce livre et ne compte pas m'arrêter à ce titre, il est certain que je lirai d'autres romans de cet auteur.

Biographie de l'auteur :

images-copie-31

Laurent Gaudé, né le 6 juillet 1972 dans le 14ème arrondissement de Paris est révélé au grand public grâce au Prix Goncourt qu'il reçoit en 2004 pour "Le soleil des Scorta", laurent Gaudé est principalement connu pour son oeuvre romanesque. Pourtant c'est au théâtre que cet étudiant en lettres modernes, auteur d'une thèse sur l'art théâtral, commence sa carrière d'écrivain. "Combats possédés","Onyos le furieux", "Les sacrifiés", sont autant de pièces montées, à Paris, Berlin et Londres...

Son second roman, "La Mort du Roi Tsongor", grand succès critique et Prix Goncourt des lycéens 2002, marque le début de sa notoriété.

Récits initiatiques et décors symboliques, Laurent Gaudé revisite un univers mythologique, couronné, à chaque fois d'un même succès public et critique.

Un grand merci à mes enfants, qui m'ont offert ce livre

Publié dans Mes Challenges

Commenter cet article

Mia 04/07/2011 18:04


Avec plaisir !!


Mia 04/07/2011 15:38


Je l'ai rajouté à ma LAL après avoir lu la critique de Zazy et je vois que j'ai eu raison !!
Bises, Mia (forum Partage/Lecture)


lespassionsdemalo 04/07/2011 17:53



Oh, un rayon de soleil qui est passé sur mon blog


Merci de ta visite Mia, ça fait super plaisir



Sharon 10/06/2011 13:40


Je ne connais pas cet auteur, mais comme je viens de terminer La nuit la plus longue, qui parle aussi de Katrina, j'attendrai pour le lire.


zazy 07/06/2011 23:35


J'en ai presque terminé la lecture : très prenant


Benoit 06/06/2011 10:04


heureux qu'il t'ait plu.


lespassionsdemalo 06/06/2011 10:02


Un titre à retenir alors...
Merci


mimi54 05/06/2011 23:14


dans le même sujet, j'ai été plus remuée par Zola Jackson de Gilles Leroy, que par Ouragan