Pavillon de femmes Pearl Buck

Publié le par lespassionsdemalo

Pavillon de femmes Pearl Buck
Prix Nobel de littérature 1938

Prix Nobel de littérature 1938

 

TITRE: Pavillon de femmes

AUTEUR: Pearl Buck

ÉDITIONS: LE Livre de Poche

NOMBRE DE PAGES: 439

Quatrième de couverture

Dans la Chine d'autrefois, le seul rôle dévolu aux femmes de riches était celui d'épouse et de mère.

Ce rôle, la fine et intelligente Ailien Wu ne le supporte plus. Pour y échapper, elle se sert très adroitement des traditions, celles-là mêmes qui l'ont liée pendant si longtemps.

Pavillon de femmes est le roman de Pearl Buck qui fait le mieux comprendre ce qu'était l'ancestrale Chine des grandes familles, mais aussi tout le drame des rapports de l'homme et de la femme à chaque âge de la vie.

Mon avis

Alilien est l'épouse de Mr Wu, le fils d'une famille de riches en Chine. Elle lui a donné 4 fils.

C'est elle qui dirige la maison, avec une main de fer, mais aussi avec douceur.

Le jour de ses 40 ans, Ailien décide de quitter le lit conjugal, ainsi, elle va se retirer dans un autre pavillon du domaine. Pour cela elle va choisir une deuxième femme pour son époux, qui n'est pas forcément d'accord, mais se laisse persuader du bien fondé de cette démarche.

Ailien  se retire donc dans son petit pavillon, et vit de grands moments de solitude et de plénitude. Jusqu'au jour, où, elle fait la connaissance d'un prêtre d'origine italienne : Frère André, qui se dévoue à la cause des enfants abandonnés.

Il  se noue une relation ambigue. A la mort de celui-ci, Ailien va découvrir qu'elle ressent des sentiments plus forts que jamais...

A travers ce roman, l'auteur nous décrit ce qu'était la Chine autrefois, le rôle des femmes des familles riches, dans cette chine ancestrale.

Biographie de l'auteur

images-copie-49.jpg

Pearl Buck est née le 26 juin 1892 à Hillsboro.

Après, des études littéraires au Randolp Macon Women's Collège de Virginie en 1909, Pearl occupe le poste de professeur d'anglais dans les classes terminales d'une école chinoise, mais n'en délaisse pas pour autant la littérature à laquelle elle s'adonne à ses heures perdues.

Retrice d'une école de filles en Chine, elle se familiarise avec la vie et les travaux des paysans chinois...

Honorée de recevoir le prix Nobel de littérature en 1938, elle s'oriente vers la littérature américaine.

 

 

 

Publié dans Mes coups de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Katia de Sois Belle et Sois Toi ! 11/05/2011 22:02


Bonsoir !

Bienvenue dans la communauté de " Sois Belle et Sois Toi ! " Chez moi, c'est aussi un concentré de bonne humeur où je partage mes coups de coeur, entre autres. Je n'ai pas lu les livres que tu
proposes, mais j'avoue que je n'ai pas trop le temps. A bientôt alors et bonne continuation !

Katia.

http://soisbelleetsoistoi.com


lespassionsdemalo 12/05/2011 10:23



Merci


Chouette de la bonne humeur!!!



mimi54 11/05/2011 09:41


Coucou Malo

J'ai mis ton article en lien sur mon article.
Quand tu veux pour le suivant !!